Kerbeleg - Tourisme - Kerascoët - Maison en pierres debout

Le territoire des pierres debout “Men Zao”

Au XVIIIème siècle, le territoire de Névez connait un essor démographique sans précédent. Les besoins en nourriture des populations locales augmentent et les agriculteurs peinent à accélérer leur production en raison de la présence d’énormes blocs de granit au milieu de leurs champs.

Ils tentent d’obtenir l’aide des tailleurs de pierre pour les en débarrasser mais les sommes en argent demandées rendent ce projet impossible. Les marins qui leurs prêtaient main forte en dehors des périodes de pêche sont intéressés par ce granit. La construction de maisons utilisant des “tranches” de blocs granite fendus donnera naissance aux étonnantes maisons en “pierres debout” (men zhao) dont certains murs sont composés de pierres verticales du sol au plafond jointées de torchis ou, plus tard, de chaux.

Les pierres debout servaient de murs porteurs d’appentis, d’une hauteur de près de 2,50 mètres et larges de 40 à 50 cm, ces pierres étaient fendues grossièrement et réservées aux faces de la maison non exposées au sud. De plus petite taille, elles servaient de clôtures et certaines étaient percées d’un trou pour soutenir une clôture.


Publié le : 5 novembre 2022  -  Classé sous : A découvrir, Blog FR, Histoire et Patrimoine